Dismiss Notice
THÔNG BÁO: Phiên bản tháng Giêng 2018 cho Đũa Thần Điện Toán với nhiều thay đổi lớn đã được phát hành. ĐẶC BIỆT: Đũa Thần Điện Toán 64 Gig Duo phiên bản 2018 sẽ tự động cập nhật hóa, không cần phải gửi về Thư Viện Việt Nam Toàn Cầu!

Julio Iglesias

Chủ đề trong 'Nhạc Pháp' do Lee Ann khởi đầu 11 tháng Bảy 2009.

  1. Lee Ann

    Lee Ann Bảo Quốc Công Thần Đệ Tứ Đẳng

    Viens M'embrasser

    [​IMG]
    <embed style="filter: gray(); width: 350px; height: 45px" pluginspage="http://www.microsoft.com/Windows/Downloads/Contents/Products/MediaPlayer/" src="http://www.freewebtown.com/linhan27/library/audio/Julio_Iglesias_Viens_M_embrasser_1.wma" type="application/x-mplayer2" volume="0" ShowStatusBar="0" loop="0" EnableContextMenu="0" DisplaySize="0" Autostart="0"

    Viens m'embrasser...
    Avant de t'en aller ce soir, viens m'embrasser.
    On ne va plus se voir mais on n'est pas fâchés...
    Viens m'embrasser!

    Viens m'embrasser...
    Dis toi qu'entre nous deux ça ne va rien changer.
    Ta décision est prise et tu vas me quitter...
    Viens m'embrasser!

    Toi qui t'en vas,
    oublie que je suis triste; oublie et souris-moi;
    fais-moi revivre encore un peu de ce temps-là
    où tu venais te jeter dans mes bras.

    Toi qui t'en vas,
    essaie de m'inventer encore un peu de toi,
    essaie de faire semblant d'avoir besoin de moi...
    Viens m'embrasser pour la dernière fois!

    Viens m'embrasser!
    C'est toi qui vas partir, alors pourquoi pleurer?
    C'est pas la fin du monde; on n'est pas les premiers
    a se quitter.

    Viens m'embrasser
    et ne me parle plus du mal que tu me fais.
    Avec le temps tu sais tout devrait s'arranger...
    Viens m'embrasser!

    Toi qui t'en vas,
    oublie que je suis triste; oublie et souris-moi;
    fais-moi revivre encore un peu de ce temps-là
    où tu venais te jeter dans mes bras.

    Toi qui t'en vas,
    essaie de m'inventer encore un peu de toi,
    essaie de faire semblant d'avoir besoin de moi...
    Viens m'embrasser pour la dernière fois!​
     
  2. Lee Ann

    Lee Ann Bảo Quốc Công Thần Đệ Tứ Đẳng

    Je n'ai pas changé

    <embed style="filter: gray(); width: 350px; height: 45px" pluginspage="http://www.microsoft.com/Windows/Downloads/Contents/Products/MediaPlayer/" src="http://www.freewebtown.com/linhan27/library/audio/Julio_Iglesias_Je_n_ai_Pas_Change_1.wma" type="application/x-mplayer2" volume="0" ShowStatusBar="0" loop="0" EnableContextMenu="0" DisplaySize="0" Autostart="0"

    Je n'ai pas changé
    Je suis toujours ce jeune homme étranger
    Qui te chantait des romances
    Qui t'inventait des dimanches
    Qui te faisaient voyager
    Je n'ai pas changé
    Je suis toujours ce garçon un peu fou
    Qui te parlait d'Amérique
    Et n'était pas assez riche
    Pour t'emmener à Corfou

    [Refrain:]
    Et toi non plus tu n'as pas changé
    Toujours le même parfum léger
    Toujours le même petit sourire
    Qui en dit long sans vraiment le dire
    Non toi non plus tu n'as pas changé
    J'avais envie de te protéger
    De te garder de t'appartenir
    J'avais envie de te revenir
    Je n'ai pas changé
    Je suis toujours l'apprenti baladin
    Qui t'écrivait des poèmes
    Qui commençaient par je t'aime
    Et finissaient par aimer
    Je n'ai pas changé
    Je prends toujours le chemin qui me plaît
    Un seul chemin sur la terre
    A réussi à me plaire
    Celui qu'ensemble on suivait
    [au Refrain, 2x]​
     
  3. Lee Ann

    Lee Ann Bảo Quốc Công Thần Đệ Tứ Đẳng

    Le Monde Est Fou, Le Monde Est Beau

    <embed quality="high" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" type="application/x-shockwave-flash" bgcolor="#000" width="328" height="94" src="http://www.esnips.com//escentral/images/widgets/flash/esnips_player.swf" flashvars="theTheme=blue&amp;autoPlay=no&amp;theFile=http://www.esnips.com//nsdoc/c9732bc6-1b60-4edd-a3a9-0e50f7b2dd35&amp;theName=Le Monde Est Fou, Le Monde Est Beau (Julio Iglesias)&amp;thePlayerURL=http://www.esnips.com//escentral/images/widgets/flash/mp3WidgetPlayer.swf"></embed>

    Un enfant parle doucement
    au soleil pâle de Janvier;
    mon cœur cigale va chantant
    a l'envers du calendrier.

    Derrière le tulle du brouillard,
    la ville joue un air connu,
    la vie circule sans histoire
    dans le grand lit des avenues.

    Le monde est fou, le monde est beau,
    un rendez-vous toujours nouveau,
    une symphonie inachevée
    qu'aucun génie n'a pu rêver.

    Le monde est beau, le monde est fou,
    il promet trop pour donner tout.
    On sait qu'au bout, c'est le rideau,
    mais on s'en fout le monde est beau.

    Je te regarde, tu souris,
    le feu bavardé avec la nuit.
    Ce soir le Diable a des beaux yeux,
    on lui donnerait le bon Dieu.

    Moi je voyage sur ta peau
    au fil de toi, au fil de l'eau.
    J'ai pris l'amour, le seul navire
    ou l'on naufrage par plaisir.

    Le monde est fou, le monde est beau,
    un rendez-vous toujours nouveau,
    une symphonie inachevée
    qu'aucun génie n'a pu rêver.

    Le monde est beau, le monde est fou,
    il promet trop pour donner tout.
    On sait qu'au bout, c'est le rideau,
    mais on s'en fout le monde est beau.​
     
  4. Lee Ann

    Lee Ann Bảo Quốc Công Thần Đệ Tứ Đẳng

  5. Lee Ann

    Lee Ann Bảo Quốc Công Thần Đệ Tứ Đẳng

    Vous Les Femmes

    <embed src="http://www.4shared.com/embed/48466071/efa38cd3" width="420" height="60" allowfullscreen="true" allowscriptaccess="always"></embed>

    Vous les femmes, vous le charme
    Vos sourires nous attirent nous désarment
    Vous les anges, adorables
    Et nous sommes nous les hommes pauvres diables

    Avec des milliers de roses on vous entoure
    On vous aime et sans le dire on vous le prouve
    On se croit très forts on pense vous connaître
    On vous dit toujours, vous répondez peut-être

    Vous les femmes, vous mon drame
    Vous si douces, vous la source de nos larmes
    Pauvres diables, que nous sommes
    Vulnérables, misérables, nous les hommes

    Pauvres diables, pauvres diables ....

    Dès qu'un autre vous sourit on a tendance
    A jouer plus ou moins bien l'indifférence
    On fait tout pour se calmer puis on éclate
    On est fous de jalousie et ça vous flatte

    Vous les femmes vous le charme
    Vos sourires nous attirent nous désarment
    Pauvres diables que nous sommes
    Vulnérables, misérables, nous les hommes

    Pauvres diables, Pauvres diables, Pauvres diables​
     
  6. Lee Ann

    Lee Ann Bảo Quốc Công Thần Đệ Tứ Đẳng

    Il Faut Toujours Un Perdant (Hey)

    <embed src="http://www.4shared.com/embed/48689386/5e82b4da" width="420" height="60" allowfullscreen="true" allowscriptaccess="always"></embed>

    Vois...
    C'est moi qui fais ce soir le premier pas,
    on s'ennuyait un peu mon cœur et moi,
    on revient près de toi.

    Vois...
    Rien qu'un instant je ne vais pas rester,
    je prends de tes nouvelles et je m'en vais...
    Je ne fais que passer.

    Moi
    je te retrouve au millieu de tes fleurs.
    Chez toi la vie a toutes les couleurs
    et le goût du bonheur.

    Moi
    en noir et blanc je vois passer les jours,
    comme un brouillard qui tournerait autour
    des choses de l'amour.

    Je sais
    en amour il faut toujours un perdant;
    j'ai eu la chance de gagner souvent,
    et j'ignorais que l'on pouvait souffrir autant.

    Je sais
    en amour il faut toujours un perdant;
    j'ai eu la chance de gagner souvent...
    Je t'ai perdue, pourtant.

    Vois...
    C'est moi qui fais ce soir le premier pas,
    on ne fait plus semblant mon cœur et moi...
    On a besoin de toi.

    Vois...
    Je n'aurais jamais cru qu'un jour viendrait
    où près de toi je me retrouverais
    aussi désamparé.

    Je sais
    en amour il faut toujours un perdant;
    j'ai eu la chance de gagner souvent,
    et j'ignorais que l'on pouvait souffrir autant.

    Je sais
    en amour il faut toujours un perdant;
    j'ai eu la chance de gagner souvent...
    Je t'ai perdue, pourtant.

    Vois...
    C'est moi qui fais ce soir le premier pas,
    on s'ennuyait un peu mon cœur et moi,
    on revient près de toi.

    Moi
    en noir et blanc je vois passer les jours,
    comme un brouillard qui tournerait autour
    des choses de l'amour.

    Je sais
    en amour il faut toujours un perdant;
    j'ai eu la chance de gagner souvent,
    et j'ignorais que l'on pouvait souffrir autant.​
     

Chia sẻ, giới thiệu đến bè bạn